08/04/2006

Ilex Beller (suite)

La soupe de pommes de terre

 

 

Dans une famille, deux ou trois générations vivent ensemble. Leur nourriture de base c’est la soupe de pommes de terre et du pain noir. A table on discute Torah et politique. Ce sont toujours le père et le grand-père qui alimentent la conversation. La femme et les enfants écoutent.

J’aime comparer cette œuvre avec les mangeurs de pommes de terre de Van Gogh. Là, où je vois chez Van Gogh un sentiment face à la misère des gens. Chez Ilex Beller, je trouve plutôt une certaine sérénité ; on n’est pas riche, mais on est heureux d’être ensemble

08:46 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.