11/05/2006

Ilex Beller (suite)

Le simplet

 

 

Aller chez le docteur est un privilège de riches. Les enfants ayant des problèmes psychiatriques grandissent sans être traités. Chaque village a son simplet. Le nôtre s’appelle Itche, le fou. Toute la journée, il erre dans le village, vêtu de haillons, les pieds nus… et toujours souriant. Il n’a pas de parents proches. Il n’est pas marié. Il connaît tout le monde au village. Itche dort à la synagogue derrière le rideau. Les habitants du village lui donne à manger. Il appartient au village. On ne peut même pas imaginer un village sans son "Itche"

09:11 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.